Accueil

Les phases de LA LUNE au jour le jour


Calendrier-lunaire.net

Je suis astronome amateur et fait partie du club Galilée Alsace de la ville de Mutzig. On peut observer les objets du ciel profond dans un télescope, à condition de s'installer sous un ciel éloigné des agglomérations, en raison de la gêne provoquée par la pollution lumineuse. En effet, l'éclairage excessif de nos villes et villages noie ou "éteint" littéralement la faible lumière venue des étoiles, et constitue un empêchement de plus en plus critique pour l'observation astronomique. D'où l'emplacement de notre site d'observation privilégié, dans le bas-Rhin, qui se trouve dans les Vosges, sur le lieu dit Le Champ du Feu, à 1100m d'altitude. Un lieu relativement préservé de la pollution lumineuse...

Le site du club Galilée Alsace.

Le site du Collectif pour la protection du ciel nocturne au Champ du Feu.

Ci-dessous, divers télescopes alignés au Champ du Feu (Alsace)

 

Le Champ du Feu la nuit sous les étoiles, tandis que les astrophotographes s'activent:

 

Deux présentations dont je suis l'auteur :

La vie des étoiles

Balade céleste

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

Un groupe de galaxies, nommé le Quintet de Stephan, photographié par Hubble. Elle sont situées dans la constellation de Pégase dans l'hémisphère Nord, et on peut les observer en automne dans un grand télescope amateur sous un bon ciel. Il faut au moins un télescope de 400mm de diamètre, comme celui que l'on voit sur la photo plus haut.

 

NGC 2359, aussi connue sous le nom de Casque de Thor, et surtout Nébuleuse du Canard, est une nébuleuse d'émission située dans la constellation du Grand chien, visible en hiver dans l'hémisphère Nord. Elle mesure 30 années lumière de diamètre et se situe à environ 15 000 années lumière du Soleil.

C'est une nébuleuse en gros en forme de bulle, qui est gonflée par les vents énergétiques provenant d'une étoile extrêmement chaude visible près du centre et classifiée comme étoile de Wolf-Rayet. Les étoile de Wolf-Rayet sont des étoiles géantes bleues assez rares, qui développent des vents stellaires voyageant à des millions de kilomètres par heure. Les interactions avec ce vaste nuage moléculaire proche contribueraient aux formes complexes et aux structures courbes de cette nébuleuse.

Petit détail cocasse: Certains astronomes amateurs lorrains prétendent voir cette nébuleuse de faible magnitude dans un télescope de 500mm, mais beaucoup mettent en doute cette affirmation... :)